Votre Panier
Votre panier est vide vai allo shop

ou

Connexion

pour voir les articles que vous avez ajoutés précédemment en vous connectant avec votre compte

Livraison gratuite pour les commandes supérieures à 150 €

Retours dans les 30 jours

Green Washing : qu'est-ce que c'est et comment reconnaître les faux écolos ?

Ces derniers temps, on entend de plus en plus parler de Green Washing. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Et pourquoi des entreprises prétendent-elles être respectueuses de l'environnement alors qu'elles ne le sont pas ? Dans cet article, nous aborderons précisément ces questions et découvrirons comment nous défendre contre toutes ces entreprises qui prétendent être respectueuses de l'environnement, mais uniquement à des fins de marketing.

green washing

Qu'est-ce que le Green Washing ?

Le Green Washing n'est pas un phénomène nouveau. Il remonte aux années 1990, lorsque de grandes entreprises pétrochimiques américaines, telles que Chevron ou DuPont, ont tenté de se faire passer pour des écologistes afin de détourner l'attention du public de la pollution qu'elles provoquaient. C'est ainsi qu'est né le terme Green Washing, néologisme composé des mots green (écologique) et whitewash (couvrir, cacher quelque chose). Ce terme indique donc la tendance de nombreuses entreprises à se proclamer sensibles à l'environnement, déclarant qu'elles suivent un processus de travail écologiquement durable au moyen d'expédients qui ne sont verts qu'en apparence, mais qui visent à détourner l'attention d'autres dynamiques d'entreprise pas très vertes. En d'autres termes, le Greenwashing (ou écoblanchiment) consiste également à adhérer à des astuces de marketing qui tentent de dissimuler d'importants squelettes dans l'armoire. Un exemple désormais très courant ?

Creare come gadget aziendale una bottiglietta per evitare lo spreco di plastica, quando magari quotidianamente il processo produttivo non evita assolutamente lo spreco e l'accumulo di tali risorse. Comme le rapporte Wikipedia :

Le Greenwashing est un néologisme désignant la stratégie de communication de certaines entreprises, organisations ou institutions politiques visant à se construire une image faussement positive en termes d'impact environnemental, afin de détourner l'attention du public des effets négatifs de leurs activités ou produits sur l'environnement.

pollution

Le Green Washing, un coup de marketing pour les entreprises

Malheureusement, le Green Washing est un phénomène très répandu, surtout à une époque où l'éco-durabilité a gagné beaucoup d'attrait. En effet, de nombreuses entreprises se cachent derrière les termes de durabilité environnementale et de processus éthique sans réellement faire quoi que ce soit pour protéger l'environnement, utilisant l'éco-durabilité comme un message promotionnel trompeur visant à obtenir un avantage pour l'entreprise. TerraChoice a dressé the Sins of Greenwashing, une liste de sept péchés commis par des entreprises qui prétendent être respectueuses de l'environnement, dans le but de protéger les consommateurs. En voici la liste :

  • Sin of the hidden trade-off (compromis caché): déclarer le caractère écologique d'un produit sur la base de quelques attributs seulement et détourner l'attention de ce qui a le plus d'impact sur l'environnement.
  • Sin of no proof (absence de preuve) : une allégation environnementale qui n'est pas étayée par des informations facilement accessibles ou une certification fiable par une tierce partie.
  • Sin of vagueness ( imprécision ): lorsque les allégations relatives à un produit sont si générales que leur signification peut être mal comprise par les consommateurs.
  • Sin of worshiping false labels ( étiquettes mensongères ): insertion de fausses étiquettes ou présentation d'un produit avec des mots ou des certifications falsifiés.
  • Sin of irrelevance ( non-pertinence ) : insérer des allégations environnementales qui peuvent être vraies mais qui ne sont pas importantes ou utiles pour les consommateurs.
  • Sin of lesser of two evils ( moindre de deux maux ) : une allégation qui peut être vraie pour une catégorie de produits spécifique, mais qui risque de détourner l'attention du consommateur des effets environnementaux plus importants de la catégorie dans son ensemble.
  • Sin of fibbing (Affabulation ou mensonge) : des affirmations environnementales qui sont tout simplement fausses.

En Italie, l'écoblanchiment est considéré comme une publicité trompeuse et est surveillé par l'Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato. Plusieurs condamnations ont déjà été prononcées à l'encontre d'entreprises ayant eu recours au greenwashing, comme Snam, qui a été condamnée en 1996 pour son slogan Le méthane, c'est la nature.

Comment se défendre contre le Green Washing

La meilleure façon de s'assurer de la véracité de la durabilité réelle des entreprises en termes d'éco-durabilité est de recourir aux certifications environnementales, telles que les normes SMEA e ISO 140001, mais aussi la GRS, ou Global Recycled Standard pour ceux qui, comme Rifò, traitent des matériaux recyclés.

global-recycled-standard

En outre, il est également important de vérifier la véracité de la durabilité des entreprises en recherchant des informations au sein de l'entreprise elle-même, en lisant attentivement ses politiques de durabilité environnementale et la manière dont elles sont appliquées tout au long du processus de travail. Pour identifier les entreprises qui pratiquent le Greenwashing, il est possible d'observer leur communication. Si les informations fournies sont trop vagues et approximatives ou si, au contraire, elles utilisent un langage très technique, presque incompréhensible, en recourant éventuellement à des images suggestives ou à des palettes de couleurs à prédominance verte, il faut tirer la sonnette d'alarme : il s'agit probablement d'entreprises qui pratiquent l'écoblanchiment.

Conclusions

Analysez bien les entreprises auprès desquelles vous décidez d'acheter, en prenant le temps de vérifier que leurs processus de travail sont réellement respectueux de l'environnement. Chez Rifò, par exemple, nous avons basé toute notre production sur l'éco-durabilité et la circularité. Sur cette page, vous trouverez nos lignes directrices sur la mode durable, tandis que dans notre boutique en ligne vous pourrez voir les résultats de notre travail et tous nos vêtements fabriqués avec des matériaux recyclés et durables.

I18n Error: Missing interpolation value "compte" for "{{ compte }} commentaires "

08, Jul 2021

Sono incantata dal vostro lavoro.
Complimenti.
Valeria

– Valeria Tagliabue
17, May 2024

Sono incantata dal vostro lavoro.
Complimenti.
Valeria

– Valeria Tagliabue
08, Jul 2021

Buongiorno,
volevo ringraziarVi per questo articolo, lo trovo molto interessante e attuale.
Nella mia tesi di laurea triennale in Sociologia e Ricerca Sociale, mi sono occupata della tematica del consumo nell’epoca contemporanea correlato a dimensioni quali l’iper-consumismo, le diverse forme di consumo alternativo (economia territoriale, il commercio etico) e l’impatto dell’era digitale nelle dinamiche di consumo (e-commerce). Ho trattato pertanto anche la tematica relativa al “greenwashing” come strategia di marketing delle aziende per crearsi una reputazione verde, ossia ecologica (“marketing ecologico di facciata”, Pratesi, 2011).
Colgo l’occasione per segnalarVi un documentario molto interessate appena uscito su Netflix, in merito al greenwashing nell’ambito dell’attività ittica di molte multinazionali e aziende in tutto il mondo.
Trailer SEASPIRACY: https://www.youtube.com/watch?v=1Q5CXN7soQg

Vi ringrazio e ancora complimenti per il Vs. lavoro,
Laura

– Laura Tasini

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Remarque : Les commentaires doivent être approuvés avant publication.
 

Claim your reward!

Your reward!

Your friend has gifted you a reward
Here is your coupon code
Enter your email address to receive the reward.