Votre Panier
Votre panier est vide vai allo shop

ou

Connexion

pour voir les articles que vous avez ajoutés précédemment en vous connectant avec votre compte

PAS DE SOLDES - Des prix équitables toujours

Livraison gratuite pour les commandes supérieures à 150 €

Retours dans les 30 jours

Exemples de upcycling : l'expérience de Rifò

Sacs fabriqués à partir de morceaux de jeans, lits et canapés fabriqués avec des palettes en bois, étagères faites de caisses de fruits empilées les unes sur les autres, une balançoire faite avec un vieux pneu de voiture...

Ces images vous parlent-elles ?

Il s'agit d'exemples d'upcycling, ce qui signifie transformer un objet conçu pour remplir une fonction en quelque chose d'autre, tout en lui conférant une valeur perçue supérieure à celle de départ. Mais quelle est alors la différence pratique entre l'upcycling et le recyclage ?

Nous avons décidé de parler ici de notre expérience d'upcycling des jeans collectés dans la boutique Levi's® situé via Orefici à Milan. En le faisant, nous voulons raconter ce que cela signifie d'intégrer un processus qui concerne généralement le monde de l'artisanat créatif au sein d'une marque, dans le but de créer un produit unique par les matières qui le composent, mais également reproductible à différentes échelles : notre bob réalisé grâce à la technique du patchwork.

    notre bob réalisé avec les jeans collectés chez Levi's® | Chapeau bucket upcycled Rifò

Que signifie faire de l'upcycling d'un vêtement

Tout d'abord, définissons le terme. Il n'existe pas de mot français pour traduire le concept d'upcycling. Son étymologie place le préfixe up devant le mot cycle, cycle, pour souligner comment ce processus vise à augmenter la valeur de la nouvelle création.

L'upcycling est souvent opposé à l'idée de downcycling. Dans ce cas, il s'agit d'un processus de recyclage qui conduit à la création d'objets dont la valeur est inférieure à celle de départ. Un exemple de downcycling est la transformation des vieux vêtements jetés dans les conteneurs pour en faire des matières destinées à une utilisation industrielle.

Dans le domaine de l'habillement, l'upcycling consiste généralement à prendre un vêtement et à le transformer en quelque chose de nouveau. On prend donc des parties du vêtement, on les coupe et on les réassemble, souvent grâce à la technique du patchwork.

upcycling-rifo-levis

Que signifie recycler

Contrairement à l'upcycling, le recyclage ou la régénération textile impliquent que les vieux vêtements et les déchets perdent leur forme en tant qu'objet, pour retrouver leur état originel, la fibre. L'idée derrière le recyclage textile est que la nouvelle matière obtenue conserve globalement la même valeur que celle de départ.

Avec cette nouvelle matière recyclée, il est alors possible de créer des produits comme si l'on travaillait avec une matière vierge.

rifò-processo-riciclo

rifò-processo-riciclo

Un exemple de matière recyclée est le cachemire que nous utilisons chez Rifò, composé à 95% de cachemire recyclé et à 5% de laine recyclée. Dans ce cas, la possibilité d'isoler et de sélectionner la matière en amont selon son type et sa couleur est la clé qui permet de ne pas dévaluer le produit recyclé.

Comment rendre un projet d'upcycling reproductible

Le processus créatif derrière un projet d'upcycling est très stimulant et se nourrit des limites imposées par la matière et les vêtements de départ.

Si travailler avec des fils recyclés revient à partir d'une toile vierge, dans le cas de l'upcycling, on part d'une toile déjà peinte, à laquelle on soustrait et ajoute quelque chose pour l'enrichir davantage.

L'upcycling consiste en effet à réutiliser ce que l'on a à disposition, qui a une forme précise, pour ensuite y voir d'autres formes et d'autres possibilités.

Une fois que le processus créatif a commencé, il est important de comprendre comment optimiser la matière disponible.

Pour être plus concret, voici un exemple réel d'upcycling :

Dans le cas des bobs de Rifò, nous avons collaboré avec la coopérative de couture Flo Concept, qui a identifié à partir de vieux jeans les parties à découper pour obtenir les morceaux de tissu les plus résistants.

À partir des jambes, ils ont découpé toutes les bandes et les parties nécessaires pour réaliser ces casquettes grâce à la technique du patchwork : les morceaux les plus petits pour la visière, tandis que pour la "calotte" qui accueille la tête, ils ont utilisé les jambes du pantalon dans toute leur largeur.

Pour rendre un tel processus d'upcycling reproductible, il est donc nécessaire de :

1. Établir des priorités créatives. Dans ce cas, combiner autant de couleurs et de variétés de jeans que possible dans une casquette.

2. Comprendre les besoins en matière pour la réalisation d'une seule pièce upcyclée. Dans ce cas, combien de paires de jeans sont nécessaires pour réaliser une seule casquette, en suivant les priorités créatives établies.

Plus spécifiquement, pour cet accessoire upcyclé, en collaboration avec l'atelier de couture Flo Concept, nous avons réalisé qu'avec une paire de jeans, il était possible de créer une casquette complète et la moitié d'une seconde casquette.

Cependant, le défi de l'upcycling peut également résider dans le fait de travailler avec des tissus différents les uns des autres, qui, une fois assemblés et cousus ensemble, peuvent entraîner des réactions problématiques pour la solidité du produit final. Par exemple, les tissus contenant des fibres élastiques et synthétiques, s'ils sont combinés à des compositions pures, peuvent être peu solides. Dans ce cas, Flo Concept a cherché un compromis en privilégiant les jeans avec les tissus les plus intéressants et compacts, tout en évitant de créer trop de déchets.

Nous devons nous rappeler que l'upcycling est né en tant qu'artisanat et se caractérise par sa créativité et son unicité de projet. C'est pourquoi rendre un projet d'upcycling reproductible est une tâche complexe mais, à notre avis, de grande valeur.

L'upcycling est-il plus écologique que le recyclage ?

Nous avons vu comment rendre un projet d'upcycling reproductible et scalable, maintenant la question qui se pose naturellement est : quels sont les impacts de l'upcycling par rapport à la création de produits (neufs) recyclés ?

Généralement, dans le secteur textile et de la couture, on fait de l'upcycling à partir de vêtements qui seraient autrement destinés à être jetés. La matière première existe déjà et les retravailler et les transformer ne nécessite pas une grande dépense d'énergie.

Nous pouvons donc dire que dans le cas de l'upcycling, l'énergie et les ressources utilisées concernent uniquement la production. Tandis que le recyclage textile implique une consommation d'énergie (bien que beaucoup réduite par rapport à la matière vierge) pour la création de matière première et, par la suite, pour la production du vêtement.

Avantages et inconvénients de l'upcycling par rapport au recyclage

Résumons donc les avantages et les inconvénients de l'upcycling d'un vêtement :

Avantages de l'upcycling :

- Consommation de CO2 et d'énergie pratiquement nulle

- Processus créatif stimulant qui part des caractéristiques des matières de départ

- Création d'un vêtement fini unique, même à grande échelle

Inconvénients de l'upcycling :

- Éventuelles limites et hétérogénéité liées aux matières de départ

- Difficulté à industrialiser et à développer le projet à grande échelle

- Travail supplémentaire lors de la conception du processus de production

- Possibilité de déchets de matière

Vous voulez voir de près comment un vêtement upcyclé est créé ?

Avec Levi's® et Flo Concept, nous avons organisé un atelier pour montrer en direct les différentes étapes de la création de l'un de nos bobs upcyclé, un laboratoire d'upcycling allant de la découpe à la couture du nouveau produit.

Le samedi 19 novembre, à partir de 16 heures, nous serons dans le pop-up store situé via Capelli 1 à Milan.

Pour en savoir plus sur l'événement cliquez ici !

Join the #Rifolution

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Remarque : Les commentaires doivent être approuvés avant publication.